un art humaniste.

 

Marie-Pierre Trauden-Thill: un art humaniste.

 

L’amateur d’art qui suit l’œuvre picturale de Marie-Pierre Trauden-Thill depuis le début des années 1980 fait un voyage dans un univers artistique riche et varié. Les premières peintures du début des années 1983-84 fascinent par la force de leur trait et le choix des tonalités de gris, brun ou sépia. Y voyons-nous des paysages apocalyptiques qui nous rappellent ceux d’Anna Recker ou des hommages au cubisme de Juan Gris ? Peu à peu les traits précis se dissolvent et la prochaine étape du voyage (1985-1986) convie dans un univers dynamique et haut en couleur, rehaussé par d’éparses touches de rouge. Dans sa première exposition personnelle présentée à la Galerie de Luxembourg en 1987, Marie-Pierre Trauden-Thill attire notre regard « jusqu’à l’horizon des corps », comme Joseph Paul Schneider le souligne avec poésie dans son introduction au catalogue. Pendant les années 1980 l’artiste voit ses peintures récompensées par de nombreux prix, tant à Luxembourg qu’à l’étranger. Toutefois, Marie-Pierre Trauden-Thill ne serait pas la force créatrice qu’elle est si elle se contentait de poursuivre une voie créatrice qui a fait ses preuves. Les œuvres des années suivantes abandonnent peu à peu la confrontation entre les couleurs vives et les lignes expressives pour se concentrer sur un univers où le noir, le gris ou le beige dominent. Le trait reste fort et attire le regard dans une profondeur presque tridimensionnelle. 

 

Et soudainement, une césure… L’artiste qui ne cesse de se remettre en question part vers de nouvelles rives stylistiques : ses motifs deviennent plus sobres et reprennent des couleurs calmes. Peu à peu, elle se dirige vers un univers végétal qui reflète une grande quiétude. Dans le cadre du projet multidisciplinaire « CurriculArt » qui allie peinture, danse, poésie, vidéo et musique et qui est présenté en 2008 à Neimënster et deux ans plus tard en Inde, Marie-Pierre Trauden-Thill « nous offre des pétales nés du mariage entre inspiration et maîtrise, délicatesse et fougue, fragilité et invulnérabilité » (Claude Frisoni dans la préface du catalogue). Les titres des œuvres dans cette exposition sont révélateurs et très personnels : Profondeur, Symbiose, Solitude ou Prudence, mais aussi Courage, Indulgence et Espoir. 

 

C’est en 2010 que Marie-Pierre Trauden-Thill décide d’élargir l’horizon de ses compétences artistiques et techniques en poursuivant un cycle de quatre années études à l’Académie des Beaux-Arts de Trèves. Ces études confèrent de nouvelles dimensions à son œuvre. Le dessin figuratif prend une importance croissante. Ainsi, elle « organise » en 2012 des rencontres visuelles entre Matisse, Picasso ou encore Rodin dans des peintures sur papier d’une rare précision du trait. 

 

Ces dernières années, les créations de l’artiste reflètent des thèmes qui préoccupent notre quotidien : ainsi, lors du salon de 2020 du Cercle Artistique, elle a présenté un cycle impressionnant reflétant le sort douloureux des réfugiés.

 

Le voyage à travers l’œuvre de Marie-Pierre Trauden-Thill est un voyage à travers le vécu d’une artiste hors pair : nous la suivons dans son univers personnel, elle nous fait découvrir des techniques artistiques riches et variées et elle partage avec nous une vue essentiellement humaniste sur le monde. Une vue qui se reflète dans toutes ses œuvres. 

 

Simone Beck

avril 2021

version originale

Eric Chenal Portrait MPTT.jpg
©Eric Chenal

biographie

Née le 7 août 1955 à Luxembourg

Vit et travaille au Luxembourg

1974 Fin d’études secondaires à Luxembourg

1984/1988 Bourses à la Cité des Arts à Paris (F)

Depuis 1983 Nombreuses formations à l'étranger et au Luxembourg

2010-2013 Académie des Beaux Arts (diplôme de fin d'études) à Trèves (A)

1993-1996 Direction d'un Atelier créatif pour adultes et enfants à Walferdange (L)

1999-2015 Chargé d'éducation artistique au Lycée technique du Centre et au Lycée des Arts et Métiers (anc. Uelzecht Lycée) au Luxembourg

expositions

2021 «Red Threads - Stitchpictures», ViART, Vianden (L)

2020 Salon du CAL, Tramschapp,Luxembourg

2019 «Vom Schein zum Sein», Galerie Schortgen, Luxembourg

2017 Luxembourg Art Week, Salon du CAL, Tramschapp, Luxembourg

2017 All about identities, Carré Rotondes (L)

2016 CAL @ H2O , Espace H2O , Obercorn (L)

2016 Luxembourg Art Week, Salon du CAL, Halle Victor Hugo (L)

2015 U.S.Embassy Luxembourg, artistes luxembourgeoises (L)

2014 «Blickpunkte » Kulturschapp, Walferdange(L)

 2014 «Reflets d’Artistes», Galerie  Op der Kap, Capellen (L)

2012 Présentation d’une sérigraphie pour Télévie (L) GalerieMédiart ,(L)

2010 « Curriculart meets India », Galerie Romain Rolland,  Delhi (I)

2010 Ambassade du Luxembourg, Delhi (I)

2008 « Curriculart »,  Abbaye Neumünster, Centre Culturel de Rencontre (L)

2008 Hommage à Jean Aulner, Espace Paragon (L)

2007-1983 Nombreuses expositions nationales et internationales

bibliographie

2014 Nos Cahiers 1/2014,  Betrachtungen zu den neuen Arbeiten, Paul Bertemes

2010 Curriculart meets India, Ambassade du Luxembourg, Delhi (I)

2008 Curriculart, Lucien Kayser, Claude Frisoni

2006 Luxemburger Lexikon, Editions Guy Binsfeld

1997 La forme est le contenu, Lucien Kayser

1996  Estuaires, Elisabeth Vermast

1996 Carrière, " Der Reifeprozeß einer Künstlerin", Elisabeth Vermast

1991 M.-P.Trauden-Thill , P.-G. Persin, E. Vermast, Ed. Galerie de Luxembourg

1987 M.-P.Trauden-Thill , J.P.Schneider, L.Kayser, Ed. Galerie de Luxembourg

filmographie

2018 RTL, Artbox, D, Kënschtlerin Marie-Pierre Trauden-Thill

2012 RTL, Présentation d’une sérigraphie éditée pour le Kiwanis Alstad

2008 RTL, Présentation de l’artiste

2004 RTL Présentation de l’artiste

1995 RTBF1 Présentation de l’artiste

prix

1996  1er Prix Euro, Luxembourg, ABBL Luxembourg

1990  Prix de Bronze, Grand Prix de la Peinture, Saarguemines (F)

1989  2 ème Prix de la Biennale des Jeunes, Esch-Alzette (L)

1986  2 ème Prix de la Biennale des Jeunes, Esch-Alzette (L)

1985  3 ème Prix de la Biennale des Jeunes, Esch-Alzette (L)

1984  Förderungspreis für junge Künstler, Ministère des Affaires Culturelles (L)

Marie-Pierre.jpg

a humanistic art.

Marie-Pierre Trauden-Thill: a humanistic art.

The art lover who has followed the pictorial work of Marie-Pierre Trauden-Thill since the early 1980s takes a journey into a rich and varied artistic universe. The first paintings of the early years 1983-84 fascinate by the strength of their stroke and the choice of gray, brown or sepia shades. Do we see apocalyptic landscapes that remind us of Anna Recker's or tributes to Juan Gris's Cubism? Gradually the precise features dissolve and the next stage of the journey (1985-1986) invites to a dynamic and colorful universe, enhanced by scattered touches of red. In her first solo exhibition presented at the Galerie de Luxembourg in 1987, Marie-Pierre Trauden-Thill draws our gaze "to the horizon of the bodies", as Joseph Paul Schneider poeticly points out in his introduction to the catalogue. During the 1980s, the artist saw her paintings rewarded with numerous awards, both in Luxembourg and abroad. However, Marie-Pierre Trauden-Thill would not be the creative force she is if she had been content to pursue a creative path that has proven its worth. The artworks of the following years gradually abandoned the confrontation between bright colors and expressive lines to focus on a universe where black, grey, or beige dominated. The line remains strong and draws the eye into an almost three-dimensional depth.

 

And suddenly, a break... The artist who never ceases to question herself sets out to new stylistic shores: her motifs become more sober, her colors calmer. Step by step, she heads to a vegetal universe which reflects great peace. Within the framework of the multidisciplinary project "CurriculArt" combining painting, dance, poetry, video and music presented in 2008 at Neimënster, and two years later in India, Marie-Pierre Trauden-Thill "offers us petals born of the marriage of inspiration and mastery, delicacy and spirit, fragility and invulnerability" (Claude Frisoni in the preface of the catalogue). The titles of the works in the exhibition are revealing and very personal: Depth, Symbiosis, Solitude or Prudence, but also Courage, Indulgence and Hope.

 

In 2010, Marie-Pierre Trauden-Thill decided to broaden the horizons of her artistic and technical skills by pursuing a four-year study program at the Academy of Fine Arts in Trier. These studies added new dimensions to her work. Figurative drawing became increasingly important. Thus, in 2012, she "arranges" visual encounters between Matisse, Picasso or Rodin in paintings on paper with a rare precision of line.

 

In recent years, the artist's creations reflect themes that concern our daily lives: for instance, at the 2020 exhibition of the "Cercle Artistique du Luxembourg", she presented an impressive series reflecting the painful fate of refugees.

 

The journey through the work of Marie-Pierre Trauden-Thill is a journey through the personal experience of a unique artist: we follow her into her personal universe, she makes us discover rich and varied artistic techniques and she shares with us an essentially humanistic view of the world. A view that is reflected in all her works. 

Simone Beck

april 2021

translation of the original version

atelier.jpg
©Eric Chenal
tr3051.jpg
©Eric Chenal
Schuh.jpg
©Eric Chenal